Les formations de l’EHEPM

EHEPM est une formation en trois ans de trois fois 160 heures de cours et de 160h de suivi analytique et d’un mémoire de 200 h.

Ce cursus se termine avec un mémoire d’environ une centaine de pages (200h/an)) sur un thème concernant les lois du psychisme humain. Niveau maîtrise.

Ce cours est basé sur l’étude des 27 livres de la psychologie de la motivation qui ont été écrits par Paul Diel, Jeanine Solotareff et Stéphane Solotareff.
Le diplôme obtenu est la première année un Bachelor Européen de psycho-praticien délivré par la FEDE valable en Europe (diplôme d’état)
Le diplôme obtenu en deuxième année est un Mastère Européen de psycho-praticien délivré par la FEDE valable en Europe (diplôme d’état)
La finalité de ce cours est de comprendre les lois du fonctionnement psychique et de pouvoir les mettre en oeuvre.
Les prérequis sont :
– une connaissance des mathématiques, niveau seconde, les bases
– une connaissance des philosophes classiques Platon, Descartes, Spinoza, Kant ..
– une bonne maîtrise de la langue française
– une licence

Les cours commencent mi septembre jusqu’à mi juin

Les locaux sont au 16 rue de la Glacière 75013 PARIS et 24 rue Maures 75014 Paris pour le présentiel sinon les cours sont en distanciel. Le coût dépend du type d’enseignement présentiel ou distanciel ainsi que du pays.
Un cours sur internet en e-learning sera disponible dès le mois de mai 2019

Pour le coût des cours veuillez vous inscrire auprès de stephane.solotareff@ehepm.com

Jeanine Solotareff, élève de Paul Diel, a été Présidente de l’Association de la Psychologie de la Motivation, puis Présidente de l’Association de Psychanalyse Introspective.
Dans ce cadre et en continuité Stéphane Solotareff dirige l’EHEPM où Jeanine Solotareff participe à l’enseignement.

Cette formation concernant l’introspection objective sur soi-même peut compléter une formation en psychopratique ou en psychothérapie. Aprés examen final la personne obtient un diplôme de l’EHEPM. Pour devenir Psycho-praticien école Dielienne une accréditation est donnée après un suivi analytique et un examen de traduction des rêves et un examen d’aptitude à conduire une analyse. Cette formation est reconnue par l’Université d’Etat de Samara (Russie) qui dispense le même cours en langue russe.

Le terme « psychopraticien » est un nom de métier qui succède à l’ancienne appellation « psychothérapeute » avant que celle-ci ne soit devenue un titre réservé (2010).